home

Et moi, où étais-je donc parti?

Ici on parle de tout et de n'importe quoi. C'est le blabla du forum quoi !!

Re: Et moi, où étais-je donc parti?

Messagepar le-bougnat » 20 Novembre 2018, 09:09

Le Chambon-Mazet ;)
Avatar de l’utilisateur
le-bougnat
 
Message(s) : 84
Inscrit le : 22 Décembre 2017, 21:10

Re: Et moi, où étais-je donc parti?

Messagepar c.delarnaque » 20 Novembre 2018, 14:00

Bravo Le Bougnat pour la bonne réponse dans un temps record ! J'avais espéré que le quizz tienne un peu plus longtemps :lol:. Nous sommes à 970 m d'altitude, au Chambon sur Lignon en Haute Loire (à proximité de la commune de Mazet Saint Voy) :

Le Chambon Mazet.jpg
Le Chambon Mazet.jpg (293.97 Kio) Consulté 154 fois


Plats essieux.jpg
Plats essieux.jpg (367.99 Kio) Consulté 154 fois


Pont tournant.jpg
Pont tournant.jpg (407.32 Kio) Consulté 154 fois


Ouverte en 1902 par la Compagnie de Chemins de Fer Départementaux (CFD) fondée en 1886, la ligne du Vivarais de Dunières à Saint Agrève est fermée au service commercial en 1968. Construite à l'écartement d'un mètre par soucis d'économie, la voie métrique permet notamment des courbes plus serrées que l'écartement standard (1,435 m) et donc des travaux d'infrastructures moins onéreux. Une première sauvegarde permet des circulations touristiques dès 1970.

A suivre,
C. Delarnaque
Avatar de l’utilisateur
c.delarnaque
 
Message(s) : 667
Inscrit le : 12 Juin 2005, 23:00

Re: Et moi, où étais-je donc parti?

Messagepar le-bougnat » 20 Novembre 2018, 18:24

Dans les années 70, j'avais de la famille à Monistrol sur Loire et à Privas.
J'ai donc pas mal vadrouillé dans le secteur et dans la vallée de l'Eyrieux.
Il est dommage que la partie Saint Agrève - Le Cheylard soit abandonnée.
En tout cas merci pour ces magnifiques photos.
Bien à toi, Jean-Marie
Avatar de l’utilisateur
le-bougnat
 
Message(s) : 84
Inscrit le : 22 Décembre 2017, 21:10

Re: Et moi, où étais-je donc parti?

Messagepar c.delarnaque » 20 Novembre 2018, 20:20

En dehors de la période estivale, des circulations sont programmées le week-end. Mi-octobre 2018, en direction de St Agrève, quelques centaines de mètres après le BV :

PK.jpg
PK.jpg (167.25 Kio) Consulté 143 fois


PN.jpg
PN.jpg (352.8 Kio) Consulté 143 fois


Mallet 101.jpg
Mallet 101.jpg (384.58 Kio) Consulté 143 fois


Rame.jpg
Rame.jpg (347.32 Kio) Consulté 143 fois


Cordialement,
C. Delarnaque
Avatar de l’utilisateur
c.delarnaque
 
Message(s) : 667
Inscrit le : 12 Juin 2005, 23:00

Re: Et moi, où étais-je donc parti?

Messagepar c.delarnaque » 20 Novembre 2018, 21:00

La locomotive articulée système Mallet a été construite en 1906 dans les Ateliers du Nord de la France à Blanc et Misseron pour le réseau P.O Corrèze qui lui a attribué le n° 101 (N° de constructeur 337). Elle a fonctionné sur ce réseau rayonnant autour de Tulle jusqu'à sa fermeture en 1970. Elle fait partie d'une série de 4 locomotives numérotées 101 à 104. La Fédération des Amis des Chemins de Fer Secondaires (FACS) devient propriétaire de la machine et la transfère sur la ligne touristique Dunières St Agrève. Arrêtée depuis le milieu des années 70, le Syndicat Intercommunal à Vocation Unique (SIVU crée en 1987 pour le maintien de la ligne touristique) s'est chargé de sa restauration en 2011. Cette locomotive (40 tonnes 300 cv) est classée Monument Historique.



Loc vapeur.jpg
Loc vapeur.jpg (330.85 Kio) Consulté 141 fois


Sans en connaître la raison (ni la date), il me semble Jean-Marie que la ligne parcourue actuellement va de Raucoules à St Agrève (et retour), soit environ 2 h de trajet. Avec les collègues du Musée du Cheminot d'Ambérieu nous avions pourtant fait le voyage en Juin 2011 au départ de Dunières avec la Corpet Louvet :

Corpet Louvet 22.jpg
Corpet Louvet 22.jpg (334.18 Kio) Consulté 141 fois


Plaque.jpg
Plaque.jpg (208.85 Kio) Consulté 141 fois


En 1933 la Société Corpet Louvet de La Courneuve livre à l'entreprise de travaux publics Paul Frot à Meaux (77) la locomotive numérotée 22 (N° constructeur 1614). Elle effectuera divers chantiers jusqu'à l'arrivée de la seconde guerre mondiale. L'organisation TODT (groupe de génie civil et militaire allemand) la réquisitionne sur l'île anglo-normande de Jersey (50) en 1942. Elle est restituée à la fin de la guerre à son propriétaire sans être remise en service. La Fédération des Amis des Chemins de Fer Secondaires (FACS) préserve la machine au début des années 70 et la confie au CFV exploitant la ligne Tournon Lamastre. Puis elle est exposée comme publicité sur l'aire de l'autoroute A7 près de Sr Rambert d'Albon (38). En 2004 la FACS la confie à l'association Voies Ferrées du Velay qui entreprend sa restauration. Elle est présentée au public aux Journées du Patrimoine 2010.

A suivre,
C. Delarnaque
Avatar de l’utilisateur
c.delarnaque
 
Message(s) : 667
Inscrit le : 12 Juin 2005, 23:00

Re: Et moi, où étais-je donc parti?

Messagepar papy49 » 20 Novembre 2018, 21:32

Bravo

Merci ca donne envi d y aller
Another Webmaster of Espace Rails (Rédactor), Eric LIMOUSIN Alias Raoul VOLFONI.Ecos 50000 V 3.6 + Ecos Control Radio + sniffer ArnoldDigital 86201et86210, Switchpilot x 7, RMGB8-LDT x 3, LS 150 X 1 pilotés en retrosignalisati
Avatar de l’utilisateur
papy49
 
Message(s) : 973
Inscrit le : 01 Janvier 2005, 00:00

Re: Et moi, où étais-je donc parti?

Messagepar c.delarnaque » 20 Novembre 2018, 23:19

Oui Eric, et il y a encore des circulations prévues le 1er/12 pour le train postal du Père Noël et les 15 et 16/12 pour le train du Père Noël. Avec "un peu" de neige, ça doit être pas mal. Le Velay Express est la nouvelle appellation des Voies Ferrées du Velay.

Le wagon plat Htv 6583 fait partie d'une commande aux établissements Decauville livrée en 1906 comprenant 30 wagons numérotés Htv 6561 à 6590. Cette dernière commande de ce type de wagons venait compléter un parc total de 78 plats à traverses mobiles auxquels il faut ajouter les plats "ordinaires". Ces véhicules étaient utilisées par deux et permettaient le transport de grumes de 12 mètres. Une barre de couplage permettait d'augmenter la longueur des grumes transportées. Cette barre se fixait dans les tampons spécialement conçus. Au total 16 wagons plats à essieux sont préservés, dont les Ht 136 et Htv 6583 :

Plats Ht et Htv.jpg
Plats Ht et Htv.jpg (299.61 Kio) Consulté 132 fois


La voiture BC 102 a été construite par la firme SIG à Neuhausen en 1908. Utilisée par le Chemin de Fer de la Bernina en Suisse, elle est immatriculée BC 102. En 1943, après la fusion avec les Chemins de Fer Rhétiques (RhB), elle prend le n° BC 1412 puis en 1956 celui de AB 1412. En 1975 elle est transformée en véhicule de service et son immatriculation change à nouveau pour Xk 9087. Au début des années 2000 elle rejoint la portion de ligne touristique entre Bellinzona et Mesocco (en Suisse). En 2007, les VFV achètent cette voiture pour la restaurer et la remettre dans sa livrée et son marquage d'origine :

Voiture Bc.jpg
Voiture Bc.jpg (338.12 Kio) Consulté 132 fois


La voiture 202 provient des Chemins de Fer Rhétiques (Suisse). Elle a été construite en 1947 par l'atelier des RhB de Landquart sur des bogies livrés par la Fabrique Suisse de Voitures de Pratteln (SWP). Elle arrive au Velay Express en 1992 :

Voiture RHB.JPG
Voiture RHB.JPG (309.99 Kio) Consulté 132 fois


Le wagon Gfv 5140 est issu d'une série de 20 wagons immatriculés Gf 5135 à 5154 construite par les ateliers De Dietrich à Lunéville et livrée en 1901 sur le réseau CFD Vivarais à Tournon. Tous les véhicules perdent leur vigie d'origine au cours de leur utilisation sur ce réseau :

Tombereau 5140.jpg
Tombereau 5140.jpg (216.42 Kio) Consulté 132 fois


Cordialement,
C. Delarnaque
Avatar de l’utilisateur
c.delarnaque
 
Message(s) : 667
Inscrit le : 12 Juin 2005, 23:00

Re: Et moi, où étais-je donc parti?

Messagepar le-bougnat » 21 Novembre 2018, 08:43

Sans en connaître la raison (ni la date), il me semble Jean-Marie que la ligne parcourue actuellement va de Raucoules à St Agrève


Il semble me souvenir qu'à l'époque, l'appellation était le "Dunières -Saint Agrève". Il avait été "sauvé" par des Stéphanois.
Les Lyonnais, quant à eux, avait déjà repris le sud des lignes du Vivarais, ce qui allait devenir le Mastrou.

Belles photos, merci.
Avatar de l’utilisateur
le-bougnat
 
Message(s) : 84
Inscrit le : 22 Décembre 2017, 21:10

Re: Et moi, où étais-je donc parti?

Messagepar c.delarnaque » 24 Novembre 2018, 09:49

Mes infos ne sont vraiment pas à jour : le déferrement entre Dunières et Montfaucon a débuté fin Juin 2015 pour créer une voie verte dans le cadre programmé Voie Fluviale du véloroute Loire Rhône.

Cordialement,
C. Delarnaque
Avatar de l’utilisateur
c.delarnaque
 
Message(s) : 667
Inscrit le : 12 Juin 2005, 23:00

Re: Et moi, où étais-je donc parti?

Messagepar c.delarnaque » 08 Décembre 2018, 20:25

J'étais encore de sortie :

Régiolis.jpg
Régiolis.jpg (215.86 Kio) Consulté 18 fois


Intérieur gare.jpg
Intérieur gare.jpg (170.73 Kio) Consulté 18 fois


Cordialement,
C. Delarnaque
Avatar de l’utilisateur
c.delarnaque
 
Message(s) : 667
Inscrit le : 12 Juin 2005, 23:00

PrécédentSuivant

Retour vers DISCUSSION GENERALE

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invité(s)