home

Exploitation gare terminus

Dans cette rubrique on discute autour des trains réels des infrastructures, et de tout ce qui touche au monde ferroviaire à l'échelle 1:1 !

Exploitation gare terminus

Messagepar Charlock » 18 Mai 2009, 08:21

Bonjour à tous,



Je me pose une question pour la conception de mon réseau, mais elle est d'ordre assez général donc je la pose ici.



Comment sont gérés les trains arrivant dans une petite gare terminus (type le Croisic) ?



Je m'explique : à Tours par exemple, un train (type Corail) entre en gare, tiré par une loco A. Ladite loco est ensuite dételée, une locomotive B arrive du dépôt, est attelée à l'autre extrémité du train, et ca repart ! La loco A peut ensuite vaquer à d'autres occupations.



Je me demandais donc si tous les terminus étaient gérés de la même façon (puisque la méthode ci-dessus semble dépendre de la présence d'un dépôt à proximité) ou si le double aiguillage qu'on voit près des heurtoirs permettant de passer d'une voie à une autre était parfois utilisé, ou bien si une toute autre méthode était mise en place.



Merci de vos réponses ;)



Charles
Charlock
 
Message(s) : 0
Inscrit le : 20 Juillet 2007, 23:00

Re : Exploitation gare terminus

Messagepar billbaalbec » 09 Mars 2010, 21:06

Bonjour Charles,

Pour LE CROISIC c'est une gare en cul de sac, comme MARSEILLE St Charles !

Tours aussi , mais Tours se trouve non loin d'un noeud ferroviaire de St Pierre-des-Corps!



Le Croisic : les trains arrivent et comme la fréquentation est faible en hiver haute en été tout se passe

tranquillement ! Il n'y a pas autant de trains qu' à Marseille ! On a le temps de remettre la bicourant venant de Lyon à l'autre bout pour le retour du dimanche soir!



A Tours certains trains y ont leur terminus , d'autres s'arrêtent à St Pierre-des-Corps où une navette attend les voyageurs pour Tours temps de parcours 10 à 15 mn !

Même chose aux Aubrais pour la gare d'Orléans! Une navette est là ! C'était comme ça voilà 10 ou 15 ans ! Aujourd'hui il y a peut être un bus?



A Marseille St Charles : très grande gare en cul de sac, c'est différent il y un nombre important de trains et de TGV qui viennent et repartent soit vers Vintimille soit vers Paris 24H/24, certains trains corails pour Bordeaux, LYON et la Savoie des TER pour la Côte d'Azur pour Avignon aussi!Quant-au trafic marchandises une grande partie s'arrête à Miramas avant Marseille, aujourd'hui ce trafic est négligeable vers Nice, puisque tout va à la route! Seul recours c'est quand le trafic par Modane vers l'Italie est coupé dans la Maurienne, qu'une partie transite par la côte d'Azur, je l'ai lu dans la vie du Rail il y a longtemps!



Le plus facile dans une gare en cul de sac, c'est la reprise à l'autre bout de la rame par une autre locomotive pour le cas où le train continue son parcours! Trains mythiques comme leTrain Bleu , Le MISTRAL, PARIS NICE, CALAIS VINTIMILLE jusqu'à l'arrivée des TGV!Marseille a donc vu passer les plus beaux trains de France!!!

C'est comme cela aussi pour les TGV à Marseille ! Des PARIS NICE en TGV : à Marseille un Tégéviste prend en charge le parcours Marseille Nice, pendant que son collègue qui vient d'arriver de PARIS à l'autre bout (au butoir) s'en retourne à pied donner des consignes à son collègue à l'autre bout de la rame!Il ira se reposer à St Charles! C'est plus dur aujourd'hui car on roule à 300km/h , les nerfs sont tendus! La ligne Marseille Vintimille est une ligne classique limitée à 140km/h 160km/h par endroits!



Autre exemple vécu : train PARIS Dunkerque en 1962 il y avait un changement de sens à Amiens et à Lille- Flandre aujourd'hui ! il fallait donc 3 machines électriques! Celles-ci étaient reprises aussitôt pour des trains descendants dans l'autre sens vers PARIS!

A Paris gare du Nord, j'ai vu cette manoeuvre dont tu parles en 1970: La machine (BB16000) est dételée du train , elle repousse un peu sa rame pour dégager l'aiguille en bout du butoir! Elle avance à nouveau, puis un agent de manoeuvre fait l'aiguille et elle repart en remontant sa rame sur l'autre voie d'à coté!

L'agent refait l'aiguille et une autre machine de pousse qui se trouve à l'arrière de la rame refoule celle-ci au butoir! Aujourd'jui, cela ne se voit plus! Puisque l'on a des rames réversibles avec voitures corail pilotes!



Chambéry est encore un autre exemple ! Depuis que les rames sont réversibles certains trains conservent leur machine toujours sur une extrémité et se comportent comme des navettes! Exemple PARIS_ LE HAVRE , PARIS _CHERBOURG : ce sont des trains corail réversibles! Locos: BB15000 R

Des PARIS_ VIERZON sont en réversibles aussi avec des BB7200 R

En Savoie aussi : Lyon Aix-les-Bains Annecy La Roche-sur-Foron Annemasse!BB22200 R ,BB25100 R



Tout a évolué il y a moins de manoeuvres aujourd'hui sauf pour le mécanicien qui doit aller à l'autre bout de la rame!

Je ne suis pas cheminot , mais j'ai observé! Si j'ai commis des erreurs veuillez chers cheminots m'excuser! Dans ce cas donnez votre avis ! Merci pour Charles!
Bien cordialement !
Jean-Pierre LANGLOIS
Avatar de l’utilisateur
billbaalbec
 
Message(s) : 33
Inscrit le : 17 Février 2010, 00:00


Retour vers LE MONDE FERROVIAIRE REEL

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)