home


Les Articles ...

Le Pont Tournant Heljan !
Mis à jour le Mardi 18 avril 2017 à 20h07min dans Modélisme - Version 24

Le Pont Tournant Heljan :

Ah au fait et avant de commencer vous avez vu beaucoup d'articles concernant ce produit sur des sites Web... Franchement non hein, ben oui, la flème d'écrire un article et oui ça fatigue, une fois de plus qui est ce qui bosse aurait dit Coluche ?....

Et bien voici donc ce petit article que je vous ai concocté.... La Passion Avant Tout n'est ce pas la devise d'Espacerails ....

Le Regretté... :

Oui c'est vrai, ce pont tournant n'est pas disponible actuellement sur le marché alors qu'il est bien présent au catalogue de la marque Danoise. Alors pourquoi le denommer ainsi, et bien c'est simple dans le sens ou celui ci présente ou devrais je dire présentait bon nombre d'avantages et principalement dans le cas d'une utilisation en  digital simple c'est à dire sans pilotage avec un logiciel de gestion des trains.

Regardons d'abord le produit et nous verrons ensuite pourquoi il me paraissait fort interessant.

En tout cas notons déjà qu'il est très rare de trouver sur le marché du pont tourant (marché qui d'ailleurs ne compte que quelques fabricants) qui soit en configuration analogique sous une référence et le même pont avec sous configuration digitale ref 89111.


 Le pont Heljan ici en version DCC ready ce qui veut tout dire effectivement

Le Produit :

C'est un pont  tournant Turntable my fiend....en système deux rails et en code 83.

Trois éléments forment l'ensemble :

  1. Tout d'abord la fosse du pont en plastique mais correctement patinée (elle comprend en dessous un raccordement électrique à brancher dans le boitier via une prise RJ 45 donc rien de plus simple).
  2. Le pont lui même entierement "démontable" (il contient le moteur et le décodeur maison).
  3. Enfin un boitier qui présentera une configuration soit en analogique soit en digital.

Notons que des accessoires sont fournis mais ceux ci ne concernent pas un pont que l'on peut rencontrer en france.

Le coffret au complet avec quelques points d'arrêts déja positionnés, un jeu de barrieres supplémentaires est fourni ainsi qu'une arche non visible en france et donc à ne pas mont

On axera le présent article sur le modele en digital.

Simple oui simple la gestion en digital de ce pont, le montage est des plus facile d'ailleurs.

  1. on positionne le pont dans la fosse, un point c'est tout, on ne s'occupe pas d'un axe précis on en reparlera via le calibrage du pont !
  2. on branche la prise RJ 45 (rappelons que celle qui vient du coeur de la cuve par le dessous) dans le boitier.
  3. on effectue le branchement électrique (4 branchements) deux vont à la centrale sur la prise de la voie.
  4. il ne reste plus alors qu'à travailler avec le boitier.

       Et hop le tour est joué du point de vue raccordement.

Voilà donc un avantage indéniable de ce pont, ici pas de dispositif de changement de polarité à intercaler car le pont l'effectue automatiquement dans une zone bien précise du pont sur laquelle d'ailleurs le positionnement et le parametrage des voies qui s'en suit (dont nous allons parler) est interdit.

Revers de la médaille, la locomotive voit son alimentation interrrompue à chaque passage dans cette zone, ca c'est le point négatif du pont Heljan, puisque dans le cas ou le pont effectue un tour à 360 degrés la coupure a lieu ! Bien sur, pas de coupure si on ne traverse pas la zone, ce qui veut dire de fait que la polarité reste bonne.

Notez aussi que lors de l'installation après avoir paramétré le pont si vous entrez votre premiere machine et que vous avez à subir un court circuit en franchissant le pont il vous faudra alors intervertir les deux permiers fils du boiter en partant de la gauche.

Pour terminer sur ce point on aura alimenté toutes les voies de stockage des locos, le courant en digital devant être présent en permanence sur ces dernières.

L'intervalle qui permet d'effectuer la permutation du courant à l'interieur impossible de positionner un arrêt pour desservir une voie

La Gestion du Pont en elle Même :

Les paramétrages effectués, le pont évolue sans probleme particulier, c'est à partir du boitier que la gestion va s'effectuer.

Un TUTO réalisé par moi-même résumant l'essentiel pour l'utiliser vous est offert en fin de la présente page.

Le boitier très simple ici le menu est sur TR qui indique que le pont demande une voie d'acces à lui donner reste à monter ou descendre avec la fleche pour positionnerl le numéro de la voie voulue

 

Comment Fonctionne l'Ensemble ? :

Une fois le raccordement effectué tout se passe sur le boitier à l'exception de la recherche du point zéro que le pont va réaliser tout seul dès que vous lui demanderez.

Celui ci ne servant que de repère au systeme pour faire les réglages des futurs autres points il ne sera pas possible de le rappeler en tant que numéro 0 à rentrer sur le boitier. On prendra donc soin de ne pas le positionner devant une voie de sortie et ou d'accès, de fait il est inaccessible.

C'est une "lentille" ou plutot une cellule qui gère le pont, le point zéro du pont étant obtenu quand la led placée dans la fosse rencontre la lentille figurant sur le pont.

Un avantage indéniable réside dans le fait que l'on peut poser les voies à desservir sur l'un des 48 points possibles et ceux ci sont à discrétion du modéliste à la réserve prêt de ce que j'ai précisé plus haut (donc hors des aires permettant la permutation automatique du courant).

En quelque sorte les points d'accès aux voies ne sont donc pas fixes et c'est donc superbe pour s'adapter à une rotonde du commerce et à leur porte d'entrée et donc aux voies qui les chevauchent, l'angle n'est que de six degrés.

Le calibrage du pont est indispensable une fois le pont installé dans sa fosse (le pont mis dans son emplacement) afin que le systeme reprenne pied.

Le calibrage faire va opérer un tour à 360 degrés du pont à partir du point zero qu'il va tout d'abord rechercher puis, immédiatement, va partir à la même recherche du point 1 (il n'est pas loin du point 0). Ca y est le système est prêt pour paramétrer une fois pour toutes les autres points que vous aurez définis.

Il va donc rester à paramétrer un par un ces derniers en les numérotant.

Le point 1 est attributé d'office par le systeme dès que le pont à détecté le point 0. Les autres points pourront être numérotés à souhait. On prendra garde à bien numéroter du premier coup les points d'arrêt souhaités sinon intercaler un nouveau numéro met un joyeux basard dans l'ensemble. A chaque point posé (paramétré) on n'oubliera pas de garder en mémoire son numéro et bien sur poser la voie au bord de la fosse.

Il est important de paramétrer impérativement deux points pour une voie de stockage. En effet la réglementation sur les ponts tournants est stricte quand à l'entrée et à la sortie du pont coté cabine. En effet pour des raisons de sécurité (risque d'écrasement de la cabine en cas de déraillement à l'entrée) il est interdit d'entrer sur le pont coté cabine. Ainsi, il faut donc paramétrer le point d'entrée puis faire un tour à 180 degrés et paramétrer le point de sortie au même endroit.

Notons qu'un recalibrage du pont est toutefois nécessaire (en plus du cas de l'installation) dans plusieurs autres cas :

  1. Le pont a été retiré de la cuve pour maintenance.
  2. Une coupure de courant est intervenue lorsque le pont tournant est en action.
  3. Après avoir changé la position du pont à la main 

Ce recalibrage ne remet pas en cause les points d'arrêts heureusement !

Notons aussi qu'un reset du système est à effectuer si le pont ne retrouve pas la position 1 après le recalibrage. Ce reset n'annule pas les points que vous avez paramétrés ouf. A contrario si vous avez fait quelques paramétrages de points à blanc avant son installation définitive sur votre réseau il faudra alors impérativement annuler un par un chaque point après le reset avant de reparamétrer vos propres nouveaux points.

Les deux boutons bridge speed + et - qui permettent d'accélerer ou diminuer la vitesse de rotation du pont en analogique sont non opérationnels lors d'une gestion en digital, sachez le.

Enfin pour un fonctionnement correct du pont les contacts doivent rester ULTRA propres....

 

Le pont avec quelques points paramétrés au souhait du modeliste 48 points sont possibles.Impossible de poser un point à l'interieur des traits rouges

La Commande en Digital :

Celle-ci est à réaliser avec le boiter de maniere simple franchement je vous l'assure, on le pose donc à coté de la centrale avec lequel il est raccordé et c'est à partir de lui que l'on commande le pont. Une fois les paramétrages effectués on n'agira que sur deux touches, une pour monter les numéros l'autre pour les descendre. Bien sur on parle ici des numéros de voies d'accès au garage de vos locos.

 

La Gestion avec une Centrale :

On ne peut pas "aisément" commander le pont Heljan avec une centrale. Toutefos on peut le réaliser puisqu'il est traité comme un accessoire mais pas très facilement avec l'incompréhensible notice fournie. Dans ce cas, il faudra aller bidouiller dans le décodeur avec un menu du boitier pour accéder aux adresses puis le gerer à partir de la console de la centrale, c'est pas tres pratique tout ca, finalement mieux vaut travailler avec le boitier qui de toute façon doit être impérativement conservé dans le montage...

Franchement pour rédiger une notice absolument pas claire sur ce point précis on ne s'y prendrait pas mieux.

 

Le pont en situation raccordé à l'Ecos le raccordement est des plus simple, c'est le boitier qui gère le pont

La Gestion avec un Logiciel de Gestion des Trains :

Malheureusement le pont Heljan et son décodeur incorporé n'est pas reconnu par les logiciels (informations deuxième semestre 2014), on ne peut donc pas le gérer sauf avec des artifices en cascade (via entre autre avec un décodeur peu connu) qui commencent à faire beaucoup pour gérer un pont tournant, je prefère d'ailleurs ne pas vous en faire part ici.

Si vraiment votre choix est de piloter le pont avec ce type de logiciel alors changez de marque et oubliez le pont Heljan.

Avantages et Inconvients du Pont Heljan : 

Avantages :
  1. Un tablier de taille interessante 315 mm bien pour faire tourner des grandes locos.
  2. Un branchement ultra simple
  3. Un montage très facile
  4. Une possiblité de placer les voies (48 possibiltés) ou bon vous semble (sauf à l'endroit du changement de polarité)
  5. Pas de décodeur pour pont tournant à acheter
  6. Pas de système de changement de polarité à acheter également
  7. Le pont est facilement francisable avec un peu de patine et quelques accessoires
  8. Un prix plus que correct 295 euros et il comprend tout, le décodeur (incorporé) et le dispositif de permutation du courant indispensable

Inconvénients :

  1. La coupure de la locomotive dans une zone précise lors du changement de polarité
  2. Une gestion pas simple à partir d'une centrale, le mieux est de faire évoluer le pont avec le boitier fourni
  3. Une non reconnaissance par les logiciels de gestion
  4. Une fiabilité dans le temps qui laisse des doutes.

Le Tuto d'Espacerails pour une Prise en Main Facile, le Cadeau ! :

Le fichier PDF du Tuto

Conclusion :

Le pont tournant Heljan est malgré tout un bon produit, ce dernier convient parfaitement pour une gestion en digital simple sans gestion des voies avec des scénarios automatisés, il manque donc cruement sur le marché et son retour est plus que souhaité.

Preuve de son succès, il est pratiqueement introuvable sur le marché de l'occasion.... Dommage  !

 

 

Posté initialement par Eric LIMOUSIN le Mardi 18 avril 2017 à 20h07min

Retour >
Réagir sur cet Article ?
Posté par Alain BONANGE le Dimanche 21 septembre 2014 à 10h46min
# 1
Bonjour,
Très peu d'articles traitent sur ce pont qui n'est pas trop connu . Pour ma part j'en est installé un depuis 4 ou 5 ans en mode digital .
Pas de problème particulier je fonctionne avec Win digipet et la centrale Ulenbrock il est raccordé sur un décodeur d'aiguillages . Je peux commander ce pont dans mes tableaux horaires mais en utilisant un chronomètre pour stopper le pont au bon endroit .
Bravo pour vos articles.
Posté par Eric LIMOUSIN le Mardi 23 septembre 2014 à 10h49min
# 2

Alain


merci peux etre pourrais tu nous indiquer comment tu le gere avec Win digiet via bien sur un décodeur d'accessoires

Posté par Alain BONANGE le Mardi 23 septembre 2014 à 15h18min
# 3
Eric

J'avais acheté ce pont chez DIRECT TRAIN en 2007 , la présentation du boitier est un peu différente.
Sur ce boitier on appuie sur un bouton pour aller dans un sens et sur un autre pour l'autre sens . En réalité on agit sur deux poussoirs qui ferment le circuit correspondant et que l'on relâche à la position souhaitée .

Donc j'ai utilisé un décodeur d'aiguillage LDT SA DEC 4 DC comportant des relais bistables . J'ai soudé 2 fils en parallèle sur chaque poussoir , ces 2 fils je les ai raccordés sur une sortie du décodeur , position circuit ouvert .

Si je sélectionne l'adresse de cette sortie avec l'autre position le circuit se ferme et mon pont tourne jusqu'à la prochaine ouverture . il faudra ouvrir juste avant le rail sélectionné le pont se callant automatiquement .

Les 2 fils du deuxième poussoir je fais la même opération sur une autre sortie du décodeur. Bon c'est difficile à expliquer.

Posté par Eric LIMOUSIN le Mercredi 24 septembre 2014 à 10h10min
# 4

alain


merci donc en fait il s'agissait du pont mais avant la sortie du modele avec le décodeur non digital

Posté par Jean-luc MOREAU le Mercredi 24 septembre 2014 à 18h42min
# 5

 Bonjour,


Il me semble que ce pont est à nouveau disponible, au moins en version DCC, directement chez Heljan. La commande que j'y ai effectué en août 2014 a été honorée sans problème.


Merci pour votre article car pont peu connu en France.


Cordialement.

Posté par Eric LIMOUSIN le Jeudi 25 septembre 2014 à 08h38min
# 6

Jean Luc


merci pour cette info qu'effectivement j'avais vu sur leur site mais pas testé puisque je dispose d'un exemplaire

Posté par Jean-luc MOREAU le Jeudi 25 septembre 2014 à 14h32min
# 7

 Bonjour,


Qui a associé plaque heljan DCC et RTTC ?


Quel montage qoit-on utiliser si la centrale associée est uen ECOS 2 ?


Merci pour vos réponses, car la consultation des différents fori ne semblei pas encourageante.

Posté par Eric LIMOUSIN le Vendredi 26 septembre 2014 à 19h38min
# 8
Jean Luc

je vous ai préparé un ptit article à paraitre dans un prochain loco revue décembre..février 2015 a peu prêt

le problème de ce pont et de son décodeur est qu'il n'est pas reconnu par RRTC. Il semble toutefois qu'il puisse être raccordé à un décodeur Rautenhauss et donc en permettre sa gestion (ce dernier étant lui-même reconnu par RRTC par exemple). Il faudra toutefois à priori l’associer à une interface pour se connecter au bus Selectrix que possède l'Ecos
Posté par Maxence GAMACHE le Lundi 29 décembre 2014 à 21h01min
# 9

 j'hesite entre le 89031 et le 89121 ce dernier et tout de meme un peut trop grand pour ce que je veux faire,mais  je prefere le 89121 grace a ca commande DCC 


Est-il possible d'automatiser le 89031 avec le decodeur Rautenhauss? 

Posté par Eric LIMOUSIN le Jeudi 01 janvier 2015 à 11h47min
# 10

 Bonjour oh la dans le absolue c est possible mais à priori c est pas simple et fini par coûter cher

Posté par Maxence GAMACHE le Jeudi 01 janvier 2015 à 15h34min
# 11

 c'est bien ce qu'il me semblait bon je vais resté sur un pont maison avec une motorisation pas à pas 


 


a bientot en expo

Posté par Claude MATHIEU le Mercredi 04 novembre 2015 à 11h38min
# 12

 Claude,


Bonjour, serait-il possible d'obtenir le shéma de branchement pour digitaliser


le pont tournant Heljan 89011 avec le décodeur LDT SA-DC-4-DC car


je débute en digital et je n'ai compris l'explication cité prècédemment.


Merci.


Claude MATHIEU


 

Posté par Claude MATHIEU le Mercredi 04 novembre 2015 à 11h42min
# 13

 J'ai oublié de vous cité Myriam Cressenville du loco club du bocage qui


m'a dirigé vers espacerails.


Claude.


 

Posté par Alain LEBERT le Mardi 26 janvier 2016 à 13h04min
# 14

bonjour,


merci pour cet article,


si j'ai bien compris, ce pont peut remplacer en lieu et place la plaque tournante jouef  ??


dans l'attente de votre réponse


Alain

Posté par Eric LIMOUSIN le Mercredi 27 janvier 2016 à 07h41min
# 15

 Bonjour


 


a priori oui

Posté par Geraud CHARPIN le Samedi 02 juillet 2016 à 14h10min
# 16

 Bonjour, 


Concernant l'utilisation avec RR&Co TC il suffit de creer la plaque comme plaque generique et associer un boutton poussoir a chacune des positions de sortie de la plaque dans l'onglet "operations"


Pour chaque sortie vous creez un boutton poussoir avec comme adresse de decodeur l'adresse que correspond a la position programee dans la console Heljan (je crois que la sortie 1 est a l'adresse 229 par default).


 


Je n'ai pas encore programme la mienne mais j'ai bien verifier avant que je pouvait la controller avec RRTC :-)


Merci 

Posté par Claude MATHIEU le Samedi 29 octobre 2016 à 09h55min
# 17

 Bonjour,


 


Pas de nouvelles, bonnes nouvelles!


Courage pour la suite, mais sans moi!


Claude.

Posté par Michel FOUSSET le Dimanche 30 octobre 2016 à 12h25min
# 18
Claude


Claude je n'ai pas en ce qui me concerne ce schéma dans la mesure ou le pont est géré avec le décodeur founi avec la ref 89111 et non pas la 89011 il aurait été préférable de l'acheter sous cette référence
Posté par Claude MATHIEU le Lundi 21 novembre 2016 à 17h59min
# 19

 Bonjour et merci,


 


à bientôt


Claude.